Christophe Brochard répond aux questions du magazine Forbes